Secteur Centre

Étude de caractérisation hydrogéologique

L’objectif de ce mandat était de dresser un portrait du lien avec l’eau de surface et l’eau souterraine dans le secteur Centre (entre la rue Marie-Anne et le chemin Bellerive). Ce portrait devrait servir pour orienter le développement résidentiel en fonction des contraintes liées à la présence d’eau souterraine dans le secteur. Pour comprendre la géologie du secteur, quatre sites de forages ont été sélectionnés pour l’implantation de piézomètres.

Sur la base des informations recueillies, il n’y a pas d’horizon fortement perméable alimenté par la rivière sous la couche d’argile en surface. Nous sommes plutôt en présence d’un till glaciaire ayant une conductivité hydraulique comparable à un sable silteux à 0,448 m/jour à l’endroit le plus perméable (PZ2). Si l’on analyse les données de suivi, nous n’avons pas de lien hydraulique entre les variations de niveau d’eau de la rivière l’Acadie est l’horizon plus perméable en profondeur. Nous remarquons une variation de la nappe phréatique dans les dépôts plus superficiels, au-dessus de l’élévation de la rivière, mais la plus forte variation est de l’ordre de 60 cm et elle s’inscrit dans une variation saisonnière normale d’environ 1,5 m entre la nappe haute et la nappe basse.

La problématique du secteur à l’étude est surtout par rapport au type de dépôt en place. En surface, on retrouve essentiellement de l’argile et les fondations sont construites dans un dépôt peu perméable qui emmagasine l’eau lors des épisodes de précipitations. Le drainage de l’eau dans ce type de matériel est de l’ordre de 0,000232 m/jour dans le pire des cas. 

Il faut donc retenir que la hauteur de l’eau dans la rivière L’Acadie n’influence pas significativement le niveau de la nappe phréatique dans le secteur Centre. Les précipitations et le type de dépôt sont les principaux éléments responsables des variations de la hauteur de la nappe phréatique.

Par rapport aux futures constructions dans le secteur Centre à Carignan, les entrepreneurs doivent considérer les conditions particulières du sol de type argileux. Les sols argileux sont caractérisés par des teneurs en eau élevées, ce qui les rend généralement compressibles, indépendamment de leur consistance. Ils sont également sensibles au gel et peuvent subir des variations de volumes lors de modifications climatiques. Il est donc nécessaire de vérifier les conditions de sol au moment de la construction et de prendre les mesures appropriées pour éviter ou limiter les dommages structuraux qui risquent de se produire. Les sols argileux peuvent avoir une faible capacité portante. Il est capital d’évaluer correctement les pressions auxquelles ils peuvent résister pour assurer le transfert efficace des charges d’un bâtiment sur lesdits sols et prévenir les effets de tassement possible.

Étude de caractérisation hydrogéologique

Diagramme de la profondeur de la nappe phréatique

Carte de la hauteur de la nappe phréatique

Tableau de la hauteur de la nappe phréatique

 


 


Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2020 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com