Espèces envahissantes

 

La berce du Caucase : une sève toxique et dangereuse

La berce du Caucase est une plante exotique envahissante et toxique. Elle présente un risque pour la santé et pour l’environnement.

Chez l’humain, le contact avec la sève de la berce du Caucase, combiné à l’exposition à la lumière (rayons ultraviolets naturels ou artificiels), cause des lésions à la peau. Ces lésions sont semblables à des brûlures. Par ailleurs, quand cette plante croît dans un milieu, elle s’étend rapidement et nuit à la croissance des autres plantes qui s'y trouvent.

 

 

La renouée du Japon : elle détruit les infrastructures

Cette plante est l'une des pires espèces envahissantes de la planète. Elle empêche les autres espèces de pousser, appauvrit la biodiversité et cause des dommages aux infrastructures, comme l'asphalte et les bâtiments. Sur les rives, elle limite l’accès aux cours d’eau et accroît les risques d’inondation.

Son éradication est extrêmement difficile. S.V.P. évitez de la cultiver et si elle se trouve sur votre terrain, évitez de la tondre car les résidus de tonte favorisent sa dispersion.

 

 

Le phragmite : il appauvrit la biodiversité des écosystèmes

Cet plant vivace (graminée), pouvant mesurer jusqu'à 4 mètres, est très répandu au Québec. Il s’installe en monoculture dans les milieux perturbés, notamment le long des canaux de drainage qui bordent les routes et sur les rives des plans et cours d’eau. Une fois établi, il remplace complètement la flore naturelle et appauvrit la biodiversité des écosystèmes qu’il colonise. Il domine alors complètement l’espace.


Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com