La CMM demande de nouvelles mesures en matière de logement social


 

Élaborées par la commission du logement social avec la collaboration de multiples partenaires du milieu, ces mesures visent à répondre aux besoins les plus urgents

 

Alors que la crise de la COVID-19 accentue la situation précaire des ménages vulnérables et entraîne une hausse des coûts pour les offices d’habitation, la CMM demande au gouvernement du Québec d’adopter plusieurs nouvelles mesures en matière de logement social.

Élaborées par la commission du logement social avec la collaboration de multiples partenaires du milieu, ces mesures visent à répondre aux besoins les plus urgents dans un premier temps, afin d’améliorer rapidement la situation des ménages déjà éprouvés par la rareté des logements disponibles et le coût des loyers. Rappelant l’importance de pouvoir compter sur un parc locatif abordable dans toutes les municipalités, la CMM propose d’entreprendre, dans un second temps, un vaste chantier de construction de coopératives et d’OBNL d’habitation ainsi que de rénovation du parc HLM et du parc locatif privé dans le Grand Montréal.

« Nous demandons au gouvernement du Québec d’adopter d’urgence un nouveau Programme de Supplément au Loyer pour permettre à des personnes vulnérables de rester dans leur logement actuel. Il est également demandé de reconnaître les dépenses des offices d’habitation pour la mise en place des mesures liées à la pandémie et d’utiliser le programme AccèsLogis pour construire 2 700 nouvelles unités dès cette année », a précisé M. Stéphane Williams, président de la commission du logement social et maire de la Ville de Saint-Amable.

Le tableau suivant présente un sommaire des mesures proposées en logement social applicables durant la pandémie COVID-19 (court terme) et lors de la période de relance (moyen/long terme).

Mesures à court terme

Mesures à moyen/long terme

  • Adopter un PSL d’urgence COVID-19 avec des règles assouplies pour permettre à la population de rester dans leur logement actuel.
  • Reconnaître les dépenses des OH pour la mise en place des diverses mesures liées à la pandémie.
  • Soutenir les OH dans leur mission essentielle envers les plus démunis (prioriser la remise en état des logements dégradés, assouplir les règles d’attribution, reporter la date d’échéance pour l’utilisation des budgets RAM, etc.
  • Signer le plus rapidement possible l’entente Québec-Canada sur le transfert des fonds fédéraux en matière d’habitation.

Programme AccèsLogis

  • Allouer rapidement 2 700 nouvelles unités AccèsLogis annuellement pendant au moins 5 ans dans le territoire de la CMM et reconnaître le logement social comme une infrastructure.
  • Réviser les paramètres financiers du programme pour assurer la viabilité des projets.

Programme HLM

  • Assurer à long terme la vocation sociale et le niveau d’abordabilité de logements HLM publics.
  • Rehausser et confirmer le financement sur trois ans des travaux RAM.
  • Appuyer les OH dans l’élaboration des mesures visant à mieux affronter de futures pandémies (plan d’urgence, etc.).

Soutien communautaire

  • Financement additionnel pluriannuel pour les interventions de soutien communautaire et individuel en HLM et en OBNL d’habitation.

Source : Communauté métropolitaine de Montréal

 

 


< RETOUR

Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2020 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com