Un traitement écoresponsable pour nos feuilles mortes


 

L’automne est à nos portes, les feuilles ne tarderont pas à l’être aussi


Les températures baissent, les feuilles changent de couleur et tombent peu à peu des arbres, l’automne est à nos portes. Cette saison qui peint de magnifiques paysages apporte aussi son lot de contraintes, comme l’affalement de feuilles sur le terrain. Voici trois options respectueuses de l’environnement qui sont à prioriser cet automne.

Collectes de résidus verts

Les feuilles mortes peuvent être déposées en bordure de route dans le cadre des collectes de résidus verts les jeudis 11 octobre, 25 octobre, 8 novembre et 22 novembre. Attention, lorsqu’elles sont brunes, les feuilles mortes ne représentent plus des matières organiques et il est préférable de ne pas les déposer dans l’Organibac.

Les contenants que la Ville recommande pour les collectes de résidus verts sont (dans l’ordre) :

  • les sacs de papier écologiques spécialement fabriqués à cet usage;
  • un contenant rigide réutilisable muni de poignées et sans couvercle, d'une contenance similaire aux poubelles utilisées pour les ordures ménagères;
  • les boîtes de carton;
  • les sacs de plastique biodégradables.

Les feuilles peuvent aussi être conservées dans un sac de plastique aéré durant l’hiver. Le printemps venu, elles représenteront un paillis naturel de grande qualité. Ce paillis pourra être utilisé dans les plates-bandes pour améliorer le taux d'humidité et empêcher les mauvaises herbes de pousser.

Feuilles mortes laissées sur le terrain

Laisser les feuilles mortes sur le terrain est une option qui permet de gagner du temps et de nourrir la pelouse en cultivant la biodiversité. En effet, plusieurs espèces de vers, larves et bactéries vivent sous les feuilles à l’automne et pendant l’hiver, ce qui attire certains petits animaux comme les crapauds, grenouilles et salamandre qui les utilisent pour se nourrir et s’abriter.

De plus, en se désintégrant, les feuilles mortes produiront un très bon engrais naturel. S’il y a beaucoup de feuilles sur le terrain, il est suggéré de les déchiqueter à la tondeuse afin que ces dernières n’étouffent pas la pelouse.

Compost

Les feuilles mortes laissées dans les plates-bandes créeront quant à elles une barrière isolante efficace et, au printemps, se transformeront en compost : l’or brun du jardinier. Il est aussi suggéré d’ajouter les feuilles mortes directement au compost de la maisonnée.

 

 

 


< RETOUR

Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com