Station d’épuration des eaux usées


 

Le jeudi 25 janvier dernier, lors d’une tournée de vérification habituelle, l’opérateur de la station d’épuration des eaux usées de Carignan a constaté l’effondrement de la structure bétonnée servant de mur mitoyen entre les cellules no 2 et 5. Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a aussitôt été avisé par la Ville. À ce chapitre, il est à noter qu’aucun rejet d’eaux usées vers la rivière n’a été nécessaire et que, malgré l’incident structural, les opérations de traitement des eaux usées continuent de s’exécuter dans le respect des normes et exigences du MDDELCC.

À ce point-ci, aucune explication officielle n’est avancée pour justifier l’affaissement du mur. La Ville en est actuellement à l’étape préliminaire de l’évaluation des dommages pour être en mesure d’effectuer un diagnostic probant. Quelques hypothèses sont pressenties comme une poussée des glaces d’intensité différente de chaque côté du mur mitoyen ou l’accumulation de neige, d’eau et de glace sur le dessus du mur séparateur. Les conditions climatiques provoquant des mouvements de sol (épisodes parasismiques et cryosismiques) sont également parmi les causes envisagées. Plusieurs citoyens de Carignan (Chambly, Boucherville, Ste-Julie, etc.) ont d’ailleurs été incommodés par les effets de cryoséismes (Frost Quake ou Ice Quake) sur leur propriété durant cette période où les températures fluctuaient de façon importante et exceptionnelle.

Mesures temporaires

Comme les dommages semblent substantiels, la mise en chantier de travaux pour corriger de façon permanente l’absence d’un mur séparateur entre les cellules no 2 et 5 risque de prendre un certain temps. D’ici là, des mesures temporaires palliant à l’interconnexion des bassins ont été mises en place et permettent d’assurer la performance du traitement des eaux usées. La firme Tetra Tech a été mandatée ce mercredi 7 février pour accompagner la Ville dans ces démarches intérimaires, pour apporter les ajustements au fil des saisons et pour valider que la portion résiduelle de la structure de la station d’épuration ne requiert pas de renforcement.

Prochaines étapes

La Ville s’est engagée à transmettre un plan d’action au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dès que l’ampleur des dommages et les résultats préliminaires des études seront connus.

Les correctifs temporaires/permanents requis, coûts et délais d’exécution seront communiqués à la population tout au long du processus.

 

 


< RETOUR

Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com