Ville de Caginan

Pérennité des 5 000 km de la Route verte


La route verte respire mieux

L'annonce faite il y a quelques jours par le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports de réinvestir dans l'entretien de la Route verte est évidemment bien accueillie à travers le Québec. Avec un apport de 500 000 $ pour l'année 2016-2017 et 2,5 millions par année pour les deux années subséquentes, le ministre Laurent Lessard concrétise ainsi les engagements budgétaires du gouvernement du Québec pris plus tôt cette année. Il rappelle la volonté du gouvernement à aider le milieu municipal à assurer la pérennité de ce joyau, de ce qui est le plus grand itinéraire cyclable en Amérique du Nord.

Voilà pour l'entretien. En ce qui concerne le développement de la Route verte et de ses embranchements, de même que l'amélioration et la mise aux normes, il faudra patienter encore un peu. Le budget 2016-2017 annonçait 50 M$ sur 10 ans pour la Route verte et la sécurité des cyclistes. Il est plausible de croire que ces sommes pourraient s'appliquer aux volets 2 et 3 de l'ancien programme d'aide Véloce II ou à une formule similaire. C'est à suivre de près, bien sûr.

« Le Québec dispose de plus de 10 000 kilomètres de voies cyclables. En particulier, la Route verte, le plus grand itinéraire cyclable en Amérique du Nord, traverse 393 municipalités dans 16 régions du Québec et compte plus de 5 000 kilomètres. Il y a quelques années, la Route verte s'est hissée au premier rang mondial des plus belles véloroutes selon le classement de la société National Geographic, en plus de remporter le prix international Innovation en loisir de World Leisure. Elle est devenue un atout pour le développement de l'industrie touristique au Québec. De plus, par son envergure et son rayonnement, la Route verte encourage le transfert modal de l'automobile vers le transport actif, contribuant ainsi à diminuer les émissions de GES. »

Le plan économique du Québec, ministère des Finances, mars 2016


Après deux ans d'incertitude, cette première concrétisation des nouvelles intentions gouvernementales donne un signal clair. Aussi clair que de constater combien la Route verte participe concrètement à l'activité économique partout où elle passe. L'état du vélo au Québec en 2015, que réalise Vélo Québec tous les cinq ans, révèle que les dépenses annuelles de 1,2 milliard de dollars liées au cyclotourisme et au marché de la bicyclette créent l'équivalent de 10 000 emplois et font atterrir 150 millions de dollars dans les poches du gouvernement du Québec et 65 millions dans celles du gouvernement du Canada.

La Route verte est importante pour le Québec, pour les régions, les municipalités et de nombreuses entreprises de toutes sortes. C'est ce que nous avons constaté avec la forte mobilisation qu'elle a générée et à laquelle vous avez sans doute participé. Merci encore et longue vie à la Route verte!


Source :
Jean-François Pronovost
Vice-président, développement et affaires publiques
Vélo Québec

Photo :
Magalie Dagenais
Vélo Québec

 


< RETOUR

Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com