Ville de Caginan

CMI invite la population à commenter le projet de rapport sur la prévision et la cartographie des crues du lac Champlain et de la rivière Richelieu


La CMI invite la population à commenter le projet de rapport sur la prévision et la cartographie des crues du lac Champlain et de la rivière Richelieu et à examiner les cartes statiques des crues

La Commission mixte internationale (CMI) invite la population à commenter, d’ici le 10 décembre 2015, un projet de rapport en vue d’améliorer la préparation aux crues du lac Champlain et de la rivière Richelieu et les avertissements d’inondation. Précisément, la CMI demande de répondre aux questions suivantes : les recommandations formulées dans le rapport sont elles valables? Répondent-elles aux besoins réels d’amélioration de la préparation aux crues du lac et de la rivière et des avertissements d’inondation? La CMI invite également la population à examiner préalablement les cartes statiques des crues connexes.

Après avoir reçu le Plan d’étude pour la détermination des mesures visant à atténuer les inondations et leurs répercussions dans le bassin versant du lac Champlain et de la rivière Richelieu présenté par la CMI en juillet 2013, les gouvernements des États-Unis et du Canada ont demandé à celle-ci de se pencher sur deux enjeux mis en lumière par l’inondation de l’ensemble de cet hydrosystème en 2011 :

a.      combler les lacunes de façon à disposer des données nécessaires à un futur système de prévision en temps réel et de cartographie des crues,

b.     créer des cartes statiques des crues. 

La CMI a constitué le Groupe de travail technique international du lac Champlain et de la rivière Richelieu, réunissant des spécialistes techniques des États-Unis, du Canada, du Québec, du Vermont et de l’État de New York pour qu’il se penche sur ces deux enjeux. La CMI invite maintenant la population à commenter l’ébauche de rapport du Groupe de travail technique Vers un système opérationnel en temps réel des inondations et de cartographie des plaines inondables pour le lac Champlain et la rivière Richelieu.

Le rapport du Groupe de travail technique comprend six recommandations portant sur les besoins suivants:

1.      Adopter une approche probabiliste opérationnelle de prévision des crues, y compris la modélisation de la dénivellation due aux vents et de l’action des vagues.

2.     Conserver les stations limnimétriques de Port Henry et de Grand Isle afin de maintenir l’étalonnage des appareils de mesure et installer des bouées de mesure des vagues pour aider à caler le modèle des vagues.

3.     Instituer un organe binational de coordination, sous les auspices de la CMI, pour appuyer les organismes participant à la prévision en temps réel.

4.     Acquérir de nouvelles données bathymétriques de la Richelieu entre Sorel et Saint-Jean-sur-Richelieu. 

5.     Créer un modèle altimétrique numérique (MAN) unique et cohérent pour le bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu dans son ensemble, après avoir achevé l’acquisition des données bathymétriques et LiDAR et en avoir contrôlé la qualité.

6.     Produire des cartes statiques des crues pour tout le système du lac Champlain et de la rivière Richelieu. 

Les travaux en cours ont grandement fait avancer la création de cartes statiques des crues pour le système du lac Champlain et de la rivière Richelieu. Ces cartes offrent un outil de planification des urgences aux autorités et à la population générale pour les terres qui pourraient être inondées lors des crues. Des cartes statiques des crues ont été crées pour le côté vermontois du lac Champlain et pour une partie de la côte nord-est dans l’état de New York, du côté des États-Unis, et pour la rivière Richelieu de la frontière jusqu’en aval des rapides Fryers, du côté du Canada. On peut voir un aperçu de ces cartes sur le site Web de la CMI, à http://arcg.is/1MhXui2; à noter que le site est en construction et que le texte qui accompagne les cartes n’est qu’en français pour le moment. Un modèle altimétrique numérique LiDAR complet disponible au Canada a aussi permis la représentation des hauteurs d’inondation pour les 11 scénarios d’inondation. Les cartes des crues ne sont pas conçues à des fins réglementaires, mais plutôt pour illustrer le potentiel d’inondation dans différentes conditions. De plus, le rapport ne présente aucune évaluation des mesures d’atténuation des inondations potentielles, car ces éléments sortent du cadre de la demande des gouvernements.

Cette période de consultation publique se déroule du 16 novembre au 10 décembre.

La CMI prendra acte des commentaires reçus avant de présenter son rapport définitif aux gouvernements.

 

Source : La Commission mixte internationale (CMI)


< RETOUR

Abonnez-vous
à notre infolettre
Ville de Carignan 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com